Gramophone : l’histoire et les origines de cet instrument

Le gramophone est, de nos jours, un objet de collection très prisé. Il est, en effet, l’un des premiers qui a permis la diffusion de musique mécaniquement ! Découvrez ici l’histoire de cet appareil devenu rare.

Les origines de l’instrument

L’ingénieur allemand Emile Berliner dépose le brevet du gramophone en 1887. Pour sa création, il s’inspire du procédé imaginé par Thomas Edison dix ans plus tôt : le phonographe. À ce moment, celui-ci est utilisé par les amateurs de musique.

Une évolution technologique

À l’image de ce dernier, le gramophone permet d’enregistrer le son. Cependant, Berliner va faire le choix de changer quelque peu ce procédé. Dans ce nouvel instrument, la gravure Edison à profondeur variable du cylindre est remplacée par une gravure dont la largeur est variable, et cette fois sur un disque. Ainsi, ce nouvel appareil propose un système de disques plus simples à ranger, mais aussi à produire industriellement. C’est pourquoi l’on peut parler ici d’évolution technologique.

Quel matériau utiliser pour les disques ?

L’ingénieur s’est longuement demandé quel matériau devrait être utilisé pour former les disques destinés à son appareil. Il commence alors à mener quelques expériences et se sert d’abord de plaques en verre afin d’exécuter les gravures. Mais les plaques en question sont trop imposantes. Berliner décide alors de changer de méthode et se rabat sur de petits disques, ceux-ci étant composés de zinc et d’une sorte de gomme provenant du latex naturel. Ces derniers étant de plus petite taille, ils deviendront le nouvel élément que l’ingénieur apportera à sa création.

Les différents modèles

Plusieurs versions du gramophone furent élaborées au fur et à mesure par Berliner, à commencer par les tailles des diamètres des disques de zinc et les matériaux qui les composent :

  • 12,5 cm (5 pouces)

  • 17,5 cm (7 pouces) ; 1895, composés d’une matière similaire à l’ébonite

  • 25 cm (10 pouces) ; 1901

  • 30 cm (12 pouces) ; 1903

La commercialisation du gramophone

Au moment de la création de cet appareil, le phonographe d’Edison est toujours entre les mains du public. Cependant, ce dernier possède quelques défauts… Défauts que parviendra à éviter l’objet inventé par Berliner. En effet, le phonographe fonctionne à l’aide de cylindres et ceux-ci se révèlent être fragiles et ne permettent pas de faire de copies des morceaux enregistrés. Ainsi, l’invention de Berliner – qui permet de dupliquer les enregistrements sur plusieurs disques – révolutionne les habitudes des gens qui utilisaient alors le phonographe. Durant vingt ans, le gramophone sera utilisé par des générations entières, la praticité et la facilité de rangement des disques utilisés lui permettant de l’emporter sur l’invention de Edison.

En plus de représenter une grande évolution pour les fans de musique, les artistes sont également touchés par l’usage du gramophone, puisqu’ils ont dorénavant la possibilité de partager leurs créations à un plus grand nombre de personnes. Il est désormais possible d’acheter un de ces appareils pour écouter tranquillement de la musique chez soi, quand on veut. Berliner a ainsi permis aux gens de posséder de la musique pour eux-même et de l’écouter à n’importe quel moment. Une innovation, considérée sans pareil pour l’époque, et pourtant banale de nos jours.

Les différents gramophones

En plus du modèle originel inventé par Berliner, de nouvelles versions apparaissent durant les trente ans de succès qu’aura l’appareil. En effet, les usages de ce dernier ne font qu’augmenter, ce qui pousse les gens à mettre au point divers autres appareils. Voyons quels modèles ont marqué l’époque.

Le gramophone valise

Aussi appelé gramophone des tranchées, le gramophone valise est apparu lors de la Première Guerre mondiale. Cette variation du produit d’origine contient, dans la plupart des cas, un compartiment permettant d’y ranger des disques. Facilement transportable, ce modèle est produit par la marque Decca, originaire de Grande-Bretagne. Le but de ces petits appareils est de distraire les soldats présents dans les tranchées. Un de ses autres avantages est que le son se retrouve amplifié grâce à un petit dispositif de forme conique. Ce dernier se situe entre le couvercle de la valise et le plateau de l’appareil.

Le gramophone à moteur

Quant à ce dernier, il présente un bonus non négligeable vis-à-vis des autres modèles déjà créés. En effet, bien que le gramophone-valise propose une amplification acoustique plutôt innovante pour sa petite taille, celui à moteur permet à l’utilisateur de disposer d’un son d’une qualité à nouveau supérieure.

Le gramophone miniature

Cet appareil présente les mêmes avantages que son confrère valise. Son utilisation se répand rapidement en Occident, et les familles finissent par emporter le miniature avec elles lors des pique-niques afin d’écouter de la musique en extérieur. L’usage du gramophone évolue donc avec les modèles commercialisés, et ceux-ci évoluent en retour pour répondre aux besoins des usagers.

Le gramophone meuble

Enfin, le dernier modèle notable de l’époque est celui-ci. D’une grande taille, robuste, esthétique et diffusant un son de très bonne qualité, il se répand vite dans les foyers et entre dans le mobilier comme un meuble tout à fait commun.

Avec toutes ces déclinaisons, il est facile de constater que les amateurs de musique en ont pour tous les goûts. Peu importe les préférences, il est facile à cette époque de trouver un exemplaire de cet appareil qui conviendra aux besoins de chacun.

Et de nos jours, qu’en est-il du gramophone ?

Celui-ci, au fil des années, a disparu pour laisser place à différentes innovations :

  • Le jukebox : Un meuble qui permet de ranger des disques.

  • Les vinyles : Fortement utilisés dans les années 70, 80 et 90, les vinyles gagnent à nouveau en popularité.

  • Les CD : Très populaires dans les années 2000, les CD sont un peu moins utilisés de nos jours, des suites de la montée en popularité du streaming.

À présent que nous utilisons Internet et les divers sites de streaming tels que Spotify, Deezer ou Apple Music, les gramophones sont considérés comme des objets de collection par la plupart des gens. Dans l’esprit commun, ils sont même le symbole d’un objet que l’on retrouve dans des endroits calmes afin d’écouter des musiques d’époque.

Plus d'articles

Medisynet espace personnel : consulter ses documents médicaux en ligne

Medisysnet est une entreprise spécialisée dans le développement de logiciels médicaux. Elle crée des solutions logicielles pour aider les professionnels de la santé à...

Pourquoi le voyant de batterie de ma voiture est allumé ?

Avoir un voyant qui s’allume sur le tableau de bord de son véhicule est rarement une bonne nouvelle. Si nous devions faire un classement,...

Site de rencontre : comment s’inscrire et se connecter sur Badoo ?

De nos jours, rencontrer son âme sœur peut se faire en ligne. Il y a d’ailleurs de grandes chances que ça soit le cas....

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Populaire

Où jouer au casino terrestre à Grenoble ?

Le casino est un système de jeu d’argent qui regroupe des centaines de milliers de personnes en France. Une salle qui propose des jeux...

Comment siphonner le réservoir d’essence de sa voiture ?

Vous avez besoin de siphonner le réservoir de votre voiture ? Que ce soit en Do It Your Self ou chez le garagiste, la...

Cacmds : comment accéder et gérer mes comptes en ligne ?

Le CACMDS – Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres propose une banque dans une région très dynamique. En effet, la Charente-Maritime est un poumon économique de...

Gramophone : l’histoire et les origines de cet instrument

Le gramophone est, de nos jours, un objet de collection très prisé. Il est, en effet, l’un des premiers qui a permis la diffusion...

Ripage excessif : comment le régler au contrôle technique ?

Le ripage excessif est un défaut perceptible pendant la conduite d’une automobile. Il s’agit d’une déportation de la voiture sur la droite ou la...